Histoire à succès de Tucson

AVIS À NOS LECTEURS: tel qu’exigé par l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec, pour se conformer aux codes de déontologie relatifs à la publicité, les chroniques informatives suivantes qui comportent le logo de notre entreprise, doivent être interprétées comme des publicités. (L’ajout du terme « publicité » sera ajouté progressivement sur chaque chronique au cours de l’année 2016).

Tucson pour ses 6 ans a reçu un superbe cadeau de ses propriétaires!

Et oui, vendredi dernier le 30 novembre 2012, Tucson a été vu en consultation à la Clinique Vétérinaire Vaudreuil par la vétérinaire Docteure Caroline Brazeau, soit le lendemain de son sixième anniversaire à 9h30 du matin exactement.

Tucson était très mal point, incapable de bouger ses pattes arrières et en douleur extrême au niveau de son dos. Malgré les traitements médicaux reçus antérieurement, la condition de Tucson continuait de régresser. Il est donc venu consulter Docteur Brazeau pour une deuxième opinion.  Après avoir révisé le travail fait précédemment et complété son examen médical, Docteure Brazeau suspectait fortement une hernie discale avec atteinte neurologique.

Qu’est-ce qu’une hernie discale ?

La colonne vertébrale est constituée de vertèbres (os) qui entourent la précieuse moelle épinière, autoroute de l’information nerveuse. Entre chaque vertèbre, on retrouve un disque flexible, ce qui permet le mouvement de la colonne. Ce disque est constitué d’un anneau fibreux et d’un centre gélatineux.  Une hernie discale se produit lorsque le noyau fait une pression ou crée une rupture de l’anneau fibreux. Contrairement aux humains, chez le chien, le noyau fait protrusion vers le haut.  Une compression est alors exercée sur la moelle épinière qui se retrouve coincée dans son carcan osseux. Les informations nerveuses ont alors du mal à circuler, ce qui cré une paralysie partielle ou totale des muscles situés après la zone de la hernie.

Étant donné la progression des symptômes de Tucson, la seule option curative s’offrant à lui était une chirurgie. La chirurgie consiste à libérer cette compression et ainsi espérer que le message nerveux pourra encore circuler et permettre les mouvements volontaires au niveau des pattes arrière.

Après avoir transmis aux clients des explications sur le problème médical de Tucson, Docteur Brazeau a discuté avec les clients si l’avenue d’une chirurgie était envisageable.  Étant donné que cette chirurgie doit être effectuée par un vétérinaire spécialisé en chirurgie, elle a donc téléphoné  au Centre Vétérinaire Laval pour confirmer les coûts et si cette chirurgie était possible la journée même.

Les propriétaires ont rapidement accepté le rendez-vous de 12h30 avec le spécialiste chirurgien Dr Jérôme Auger du Centre Vétérinaire Laval.  D’urgence, Dr Auger a effectué des examens et tests diagnostiques complémentaires telle qu’une tomodensitométrie (CT-Scan)  et la chirurgie correctrice de la hernie s’est faite la même journée!

Quatre jours plus tard, soit le mardi matin le 1er décembre, Tucson se déplaçait seule sur ses 4 pattes. Voilà tout un cadeau d’anniversaire!

Tucson, après sa chirurgie d’hernie discale. Un bandage recouvre l’incision faite au niveau de la colonne vertébrale.

Tucson, au repos.

Mardi le 4 décembre, soit 4 jours après la chirurgie! Tucson se déplace sur ses 4 pattes. Exercices et application de glace au menu.

Par C. Brazeau / Publié par C. Senay 7 décembre 2012