La tique et la maladie de Lyme

AVIS À NOS LECTEURS: tel qu’exigé par l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec, pour se conformer aux codes de déontologie relatifs à la publicité, les chroniques informatives suivantes qui comportent le logo de notre entreprise, doivent être interprétées comme des publicités. (L’ajout du terme « publicité » sera ajouté progressivement sur chaque chronique au cours de l’année 2016).

Qu’est-ce que la maladie de Lyme?

 La maladie de Lyme ou Borréliose est une maladie inflammatoire affectant les chiens et les humains. Elle est causée par une bactérie Borrelia burgdorferi. La polyarthrite est le signe le plus fréquemment observé chez les chiens atteints. La maladie chez le chien se manifeste initialement par une fièvre, de la léthargie, une augmentation des ganglions, et une boiterie d’une patte à la fois. Une inflammation des reins (néphrites) est la conséquence la plus grave de la maladie de Lyme. Le Labrador, les Golden retriever et les Shetland sont les races les plus susceptibles d’être atteints de « néphrites à Lyme ».

Comment se transmet la bactérie? 

  • La bactérie pouvant causer la maladie de Lyme est transmise dans nos régions par la tique du chevreuil, Ixodes scapularis.
  • La tique transmet la bactérie lors d’une piqure sur la peau. L’adhésion de la tique pendant 48 heures à son hôte est requise avant que la bactérie ne soit transmise.
  • L’espèce affectée est principalement le chien. Celui-ci acquiert l’infection par les tiques adultes, contrairement à l’homme qui est le plus souvent infecté par les nymphes.
  • Au Québec, les tiques adultes sont plus actives durant le printemps et l’automne alors que les larves et les nymphes sont plus actives durant les mois d’été.

Qu’elle est la situation au Québec?

La maladie est présente chez l’homme et le chien aux États-Unis et en Europe depuis les 20 dernières années. Au Québec, la maladie est en émergence, que ce soit au niveau des cas positifs au test de dépistage, que de la maladie elle-même.

Comment diagnostique-t-on la maladie de Lyme?

  • La maladie de Lyme est une maladie difficile à diagnostiquer et pour plusieurs raisons. Les symptômes peuvent ressembler à d’autres maladies. Également, les  divers tests de laboratoire tels que les analyses sanguines, urinaire, etc., ne sont pas toujours concluant.
  • Le vétérinaire doit alors considérer plusieurs éléments avant de stipuler qu’un chien est atteint de la maladie : possibilité d’exposition du chien à une tique 2 à 5 mois auparavant, la présence de symptômes, les résultats de divers tests sanguins, l’élimination d’autres causes, et selon les cas la réponse au traitement.

Test initial :

  • Le test SNAP 4DX est tout d’abord utilisé. Ce test est fréquemment utilisé dans les établissements vétérinaires, car il permet aussi de détecter la présence du ver du cœur chez le chien. Un simple prélèvement sanguin est nécessaire.
  • Un chien qui se fait piquer par une tique du chevreuil et qui réussit lors d’un repas de sang à transmettre la bactérie, produira des anticorps. Pour la portion Lyme du test, le SNAP 4DX (test qualitatif) détecte la présence de ces anticorps.
  • Toutefois, un test positif chez un chien présentant des symptômes ne veut pas dire que ceux-ci sont causés par la bactérie en question. En effet, de 70-90% des chiens de régions où la bactérie est bien établie vont tester positifs à ce test. Un test positif veut simplement dire que votre chien a été en contact avec la bactérie pouvant causer la maladie de Lyme.

Tests complémentaires:

  • Suite à un test positif au SNAP 4DX chez un chien avec ou sans symptômes, un second test envoyé en laboratoire cette fois-ci doit être effectué, soit le test QC6 (test quantitatif). Ce test indique le degré de réponse immunitaire. Une valeur élevée à ce test semble plus garant d’une infection réelle.
  • Chez les chiens avec une valeur élevée au QC6, un test spécial d’urine est aussi indiqué.
  • Par la suite, le vétérinaire doit décider selon toutes les informations recueillies si un traitement pour traiter la présence de la bactérie chez le chien est nécessaire afin de prévenir le développement de la maladie.

Quel est le traitement?

Le traitement consiste en l’administration d’antibiotiques une fois par jour durant 4 semaines (6 semaines pour les cas de néphrite). Les signes cliniques autres que la néphrite se résorbent habituellement en moins de 3 jours, mais les récidives sont probables car aucun traitement n’est à ce jour efficace pour éliminer les bactéries de l’organisme. Le test QC6 Doit être réévalué 6 mois suite au diagnostic, soit 5 mois après la fin du traitement.

Comment prévenir cette maladie?

La prévention de la maladie Lyme consiste en une approche multimodale qui comprend la vaccination, l’administration durant la saison des tiques d’une médication administrée par la bouche ou appliquée sur la peau qui tue la tique lors de son repas en une durée variable,  et l’inspection régulière de votre animal.

  • La vaccination contre la maladie de Lyme est recommandée chez les chiens ayant un risque d’être piqué par des tiques, et vivant ou visitant des régions à risques.
  • Pour des informations sur les médications préventives contre les tiques, consulter la fiche informative Programme de santé préventive dans la section Chien de la barre principale de notre site internet ou communiquer avec un membre de notre équipe.
  • Si votre chien fréquente régulièrement des endroits à risques, inspecter votre chien quotidiennement et enlever les tiques dès qu’elles sont observées.

 

 Référence : Lapointe, Catherine. DMV, MSc, Dipl.ACVIM. 2011. Leptospirose et la maladie de Lyne : nouveautés diagnostiques et thérapeutiques. Congrès AMVQ. 2011.