Les tiques et l’Anaplasmose et l’Erlichiose

AVIS À NOS LECTEURS: tel qu’exigé par l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec, pour se conformer aux codes de déontologie relatifs à la publicité, les chroniques informatives suivantes qui comportent le logo de notre entreprise, doivent être interprétées comme des publicités. (L’ajout du terme « publicité » sera ajouté progressivement sur chaque chronique au cours de l’année 2016).

La tique du Chevreuil, Ixodes scapularis est un vecteur (porteur) de 2 bactéries : la bactérie Borrelia burgdorferi pouvant causer la maladie de Lyme, et la bactérie Anaplasma phagocytophilium pouvant causer l’Anaplasmose. Pour des informations sur la maladie de Lyme, consulter la section La tique et la maldie de Lyme.

L’Anaplasmose

  • La maladie :
    • Cette maladie est causée par la bactérie Anaplasma phagocytophilum, et est transmise chez le chien ou chez les humains de façon accidentelle par une piqûre de tique du Chevreuil, Ixodes scapularis.
    • La bactérie infecte le sang, et cause différentes anomalies sanguines telle qu’anémie, et baisse des plaquettes.
    • Chez la majorité des chiens infectés, aucun symptôme est noté, et aucune mortalité rapportée. Si des symptômes se manifestent, ils apparaissent 1-2 semaines après l’infection (léthargie, fièvre, baisse d’appétit, boiterie variable).
  • La situation au Canada :
    • Au Canada, la prévalence (incidence) de l’Anaplasmose serait de 0.19%, le Manitoba et l’Ontario ayant le plus de cas rapportés
  • Le diagnostic :
    • Le test SNAP 4DX détecte la présence d’anticorps dans le sang produit par le chien en présence de la bactérie. Ceci ne signifie pas une infection mais plutôt signifie que votre chien a été en contact avec la bactérie pouvant causer l’Anaplasmose.
    • En l’absence de symptômes, divers tests de laboratoires sont nécessaire avant de décider de traiter ou pas la condition. Au minimum, une analyse dite hématologique est requise.
  • Le traitement :
    • En présence de symptômes, un traitement de 2 semaines d’antibiotiques est recommandé. Le pronostic pour cette maladie est excellent.
  • La prévention :
    • Comme toute maladie transmise par les tiques, le meilleur moyen préventif demeure la protection contre les tiques : inspecter votre chien quotidiennement s’ils fréquentent des environnements à risque, enlever les tiques dès qu’elles sont observées, éviter les endroits à risque si possible ou utiliser les outils préventifs disponibles, tel que répulsif à tiques, si votre chien fréquente régulièrement des endroits à risque.

L’Erlichiose

  • La maladie :
    • Cette maladie est causée par la bactérie Ehrlichia canis, et est transmise chez le chien, le renard et le coyote par la tique brune du chien, Rhipicephalus sanguineus.
  • La situation au Québec :
    • Cette maladie est peu fréquente au Québec, vu que la tique est peu ou pas présente dans nos régions.
    • Des cas ont cependant été diagnostiqués chez des chiens Québécois ayant voyagé aux États-Unis ou dans certains pays tropicaux.
  • Le diagnostic :
    • Tout comme l’Anaplasmose, un prélèvement sanguin est utilisé pour effectuer le test SNAP 4DX, qui détecte la présence d’anticorps dans le sang produit par le chien en présence de la bactérie Ehrlichia canis. D’autres tests de laboratoire sont aussi nécessaires pour établir un diagnostic précis avant de prendre la décision de traiter la condition.
  • Le traitement :
    • Le traitement de l’Ehrlichiose fait usage d’antibiotiques durant 4 semaines ou plus selon les cas, et un suivi médical rigoureux de plusieurs mois est nécessaire.

 

Référence : Hamel-Jolette, Avril. 2013. Mon snap 4DX est positif! Que faire? Formations Bayer. Centre DMV, Lachine.